(Jour 7 – 18 septembre 2017 – suite)

Préambule : Comme je vous l’avais annoncé dans la partie 5 du récit, j’ai décidé de consacré un article entier à Antelope Canyon que nous avons visité le 18 septembre 2017 au matin.

Antelope Canyon est composé de deux étroites gorges fascinante par leur beauté nommé respectivement Lower Antelope Canyon et Upper Antelope Canyon. Elles sont propriétés des indiens Navajo et se découvrent uniquement à pied et en visite guidée.

Attention : Il faut savoir que les deux canyons sont fermés les jours d’orages à cause des risques de crues…

–> Nous avons fait le choix de ne pas le visiter mais je vais quand même vous en parler car j’ai tellement lu à son sujet que je sais de quoi je parle.

Le nom Navajo de l’Upper Antelope Canyon est « Tse’bighanilini » signifiant « le lieu où l’eau coule à travers les roches ». Il a été découvert 1931 par une jeune bergère navajo qui était à la recherche d’un mouton égaré.

Ce canyon est large de 2 mètres et s’étend sur 200 mètres de long, son approche se fait en 4×4 avec votre guide Navajo en empruntant une piste qui leur réservé. Il faut savoir qu’une fois arrivé au bout du canyon il faut faire demi-tour.

Beaucoup plus populaire que le Lower, il ne faut pas hésiter à réserver pour être sûr d’avoir une place. La visite coûte entre 25$ et 40$ en fonction de l’heure à laquelle vous décidez de le visiter. L’heure la plus prisée (et forcément la plus chère) est 12h (de fin mars à début octobre) car les rayons du soleil pénètrent dans les étroites ouvertures et créé un rayon allant jusqu’au sol. Il faut rajouter à ce tarif, un droit d’entrée sur les terres navajo de 8$/personne valable pour les deux canyons pour une seule journée.

–> C’est celui que nous avons visité à 9 heure du matin, la meilleure heure de visite de la journée.

Le nom Navajo du Lower Antelope Canyon est « Hasdestwazi » signifiant « arches rocheuses en spiral ». D’après notre guide Navajo, ce canyon a été découvert en 1950 par un ouvrier travaillant à la construction de la centrale thermique qui serait tombé sur cette entaille en cherchant son chien.

Ce canyon est long de plus de 400 mètres et son accès se fait via une entaille dans le sol où des escaliers abruptes on était installés. La visite se fait là aussi avec un guide Navajo par petit groupe de 10–15 personnes et tout se fait à pied, il faut compter plus de 5 minutes de marche pour atteindre la faille permettant la descente dans le canyon. La traversé se fait au fond du canyon et certains passages se font grâce à des échelles plus ou moins hautes (absolument rien d’insurmontable).

Contrairement au Upper, le Lower se traverse en longueur et on en ressort par une faille invisible de l’extérieur.

Notre guide a pris un moment en fin de visite pour nous expliquer comment cette faille a vu le jour et il faut savoir qu’elle a été creusé par les pluies et les vents, qui au fil du temps et à force de s’engouffrait à tour de rôle on sculptait les roches ocres de cette manière.

Côté tarif, il faudra compter environ 28$ par personne sans compter les 8$ d’entrée des parcs Navajos (si déjà acheter au Upper, il ne faudra pas le repayer si vous faites les deux dans la même journée).

[Archive datant du 16/09/2019]

Kurt Grava

About Kurt Grava

Papa trentenaire, #photographe amateur et #blogueur passionné

Leave a Reply

© 2012-2021 eckodeath.fr par Kurt Grava